Les autorités flamandes parlent de l’obligation d’installer des pompes à chaleur hybrides dans les nouveaux bâtiments. Est-ce la seule et unique solution ?

Quand vous choisissez une pompe à chaleur hybride, vous optez pour une double installation : celle d’une pompe à chaleur et celle d’une chaudière au gaz.

 

Les pompes à chaleur hybrides nécessitent donc une installation complémentaire ainsi qu’un investissement supplémentaire en comparaison d’une pompe à chaleur standard. Un raccordement au gaz naturel (qui n’est plus subventionné), un compteur gaz et une cheminée sont nécessaires.

 

Ces extras disparaissent quand vous optez pour une pompe à chaleur standard, tandis qu’une nouvelle construction peut aisément être conçue en vue d’installer une solution de pompe à chaleur standard. De cette manière, vous choisissez consciemment de ne pas utiliser de combustibles fossiles dans votre maison et faites le choix le plus orienté vers l’avenir.

 

Pour les habitations existantes qui ne sont pas suffisamment isolées, le choix se portera sur une installation hybride, car pendant les périodes plus froides une pompe à chaleur seule ne sera pas suffisante pour chauffer tout le bâtiment.

 

Dans une nouvelle construction, le niveau d’isolation est si élevé qu’une pompe à chaleur seule peut facilement chauffer toute la maison toute l’année, même pendant les périodes froides.

InfoPompeaChaleur.be est une initiative commune de producteurs et distributeurs de pompes à chaleur belges (membres d’ATTB , l'association pour les Techniques Thermiques en Belgique, et de FRIXIS, l’association professionnelle dans le secteur de la technique du froid - section WPAC (fabricants en fournisseurs de pompes à chaleur). Ce site web vise à fournir une réponse concrète et indépendante de toute marque aux questions que les particuliers et les professionnels peuvent se poser sur les pompes à chaleur. Cliquez ici pour notre déclaration de confidentialité.